jeudi 31 décembre 2009

Plein air : L’art de choisir : le sac de couchage

via Altitude Blog de Germain Altitude le 29/07/09

Y fait chaud là-dedans

Y fait chaud là-dedans

Vous avez décidé de vous acheter un sac de couchage? Bonne décision. Maintenant, vous vous rendez compte que plusieurs options s'offrent à vous. Il y a tant de détails à considérer. Pour vous aider à faire un choix judicieux, voici un petit guide. Séparé en sept volets, il saura vous instruire afin que vous puissiez réellement savoir ce que vous voulez. Et lorsqu'on sait ce qu'on veut, la vie devient beaucoup plus facile.

1-Catégories de sacs de couchage

Été

Sacs pour camping en saison chaude ou usage intérieur (refuge, camp d’été, roulotte). Souvent rectangulaires,  mais aussi semi-rectangulaires, parfois même momie avec capuchon plat. Température de confort de +8C a -1C. Construction simple et la plupart du temps isolés avec du synthétique pour que le prix soit plus abordable.

3 saisons

Sacs les plus vendus et les plus polyvalents. Pour randonnées en montagne, camping, ou simplement pour n’avoir qu’un seul sac qui sert à plusieurs sorties entre le mois de mars et novembre.

On retrouve quelques semi-rectangulaires sur le marché, mais le choix premier est souvent la momie. Température de confort de -7C a -10C. Isolés avec du duvet ou du synthétique, leur construction est aussi plus technique.

Hiver

Les sacs d’hiver sont les plus importants car par températures très froides, notre corps doit être bien protégé. Les manufacturiers se livrent une forte compétition quant à l’efficacité, la construction détaillée et la technologie de leurs sacs les plus chauds.  Ces sacs sont toujours de forme momie afin de mieux garder l’air chaud près du corps. On les utilise entre -15C et -40C. En duvet de préférence pour un meilleur ratio poids/compressibilité/chaleur mais aussi vendus en synthétique. Ces derniers sont plus économiques mais  plus volumineux, même compressés.

2-Types d’isolants

Synthétique

Une vue en coupé de l'isolant Primaloft Sport

Une vue en coupé de l'isolant Primaloft Sport

Avantages

Rapport qualité/prix des plus intéressants.

Ils résistent mieux à l’humidité que les duvets, car leur fibre est faite de polyester qui ne retient que 1% de son poids en eau. Même humides, ils gardent au chaud et la chaleur du corps peut suffir à les sécher.  Donc, un choix donc très intéressant pour les campeurs en climat humide ou adeptes de canot-camping.

Certains isolants conçus de filaments continus ne se déplacent pas. Jumelé a des constructions en bardeau, cela évite les pertes de chaleur par point froid.

Les manufacturiers d’isolants synthétiques tentent de produire des fibres synthétiques avec les avantages du duvet. Exemple : Primaloft, Polarguard.

Très gonflants, ils emmagasinent bien la chaleur du corps.

Désavantages

Moins compressibles, les modèles plus haut de gamme sont fournis avec un sac de compression afin d’aider à reduire leur taille une fois rangés. Leur enveloppe peut être aussi très légere afin de compenser l’isolant plus volumineux. Les fibres courtes seront plus compressibles mais plus fragiles. Les fibres continues seront plus résistantes mais plus volumineuses et lourdes.

Durabilié reduite : L’isolant synthétique fini par s’affesser avec les années et de multiples compressions lors du rangement. Il est donc important de porter une attention particulière au stockage du sac lorsqu’il ne sert pas. Ne pas le ranger à la maison dans son sac de compression.

Plus lourds que les duvets. Cependant cet argument n'est pris en compte que par les randonneurs dont le poids est un élément important dans le chargement de leur sac à dos. Pour les campeurs occasionnels, motorisés ou en famille, il ne s’agit que d’un détail superflu.

Duvet

Lart de choisir : le sac de couchage

Une plume qui compose le duvet

Avantages

Le duvet offre le meilleur rapport poids/compressibilité/chaleur que le synthétique. Ils sont donc souvent reconnus comme les plus chauds.

Plus confortables car légers et souples, ils emmagasinnent sur-le-champ la chaleur que dégage le corps.

Avec un bon entretien, ils sont durables à vie. Un lavage effectué selon les recommandations, plus souvent qu'autrement, réactive les propriétés du duvet.

Le duvet d’oie est classifié en qualité et en « gonflant » par des chiffres allant de 550, 600, 650, 700, 750, 800, 850, et rarement 900. Plus le chiffre est élevé, meilleure est la qualité du duvet. On le mesure en pouces cubes par once. Plus le chiffre est élevé, plus le duvet sera gonflant et compressible. Ce chiffre n’a rien à voir avec la chaleur mais bien avec son volume, la légereté, la compressibilité et la finesse du duvet. Les sacs qui possèdent un grade élevé de duvet procurent une meilleure isolation pour un poids plus léger car on utilise moins de duvet, mais un duvet plus fin et plus gonflant.

Désavantages

Le duvet coûte plus cher que le synthétique. Sa longue vie en fait par contre un achat judicieux.

Il supporte mal l’humidité. En contact avec l’eau, il devient lourd, perd de ses propriétés isolantes  et la moisissure peut s’y installer s’il n’est pas séché aussitôt. Pour contrer ce problème, les manufacturiers offrent des duvets protégés par des enduits ou membranes imper-respirantes; en revanche ça augmente encore plus le prix du sac. Un pare-vapeur est une option qui empêche de son coté l’humidité du corps d’affecter les performance du duvet.

On ne choisi pas un duvet en fonction de l'espèce d’oiseau mais bien l'environnement dans lequel il est élevé et pour la maturité de ce dernier. Des conditions humides et froides font réagir les oiseaux qui s’enveloppent d’un duvet chaud et épais. Le duvet blanc est plus apprécié pour sa discretion et est ainsi vendu plus cher.

3-La forme du sac

Un sac momie

Un sac momie

Momie

Le sac momie est plus léger et est apprécié pour sa capacité de garder la chaleur. Plus ergonomique, il se colle au corps et y emmagasine rapidement la chaleur dégagée. Il réduit la perte de chaleur et offre un meilleur rapport chaleur/poids qu'un sac plus large. Il faut par contre prendre l’habitude de bouger AVEC le sac et non a l’intérieur de ce dernier, ce qui peut s’avérer inconfortable.

Semi- Rectangulaire

Un sac de couchage

Un sac de couchage rectangulaire

Les sacs semi-rectangulaires, peuvent constituer un choix judicieux. Plus étroits aux pieds, pour y garder la chaleur, ils laissent l’espace suffisant pour bouger un peu si vous avez tendance à tourner la nuit. Ils sont en quelque sorte des hybrides. Pas assez ergonomiques pour les températures très froides et parfois trop chauds pour la saison estivale. Excellent choix pour campeurs occasionels ou les gens claustrophobes ! Cependant, ils sont rarissimes sur le marché.

Rectangulaire

Le sac rectangulaire est populaire surtout auprès des voyageurs, des campeurs d’été et pour les sorties en refuges. Il est souvent moins chaud, plus lourd et plus  volumineux car les isolants utilisés sont de qualité moyenne. Ample et économique, il est le choix ideal du mois de mai au mois de septembre.

4-Les volumes et les températures

Il est possible de comparer les cotes de température des sacs de couchage.

Contrairement aux vêtements utilisés dans une mutitudes de conditions, les sacs le seront eux, pour une même activité : dormir.  Les usagers ayant tous essentiellement la même température corporelle et étant tous immobiles, ils peuvent avoir plus ou moins le même résultat de performance.

La cote indiquée sur le sac indique donc que la plupart des campeurs peuvent dormir confortablement si la température extérieure ne descend pas trop au-dessous de ce chiffre.

Il s’agit d’une cote de comparaison et cette dernière est obtenue a l’aide de test sur mannequins en conditions simulées selon la fabrication du sac. Les résultats sont convertis en cote de température. Tout cela est technique, il faut donc penser à adapter ces conclusions à la vie réelle. Chaque humain a un métabolisme différent et plusieurs facteurs tels que la fatigue, la forme physique, l'hydratation et l'alimentation jouent un rôle important quant à la rétention de chaleur du corps durant le sommeil. De plus, il faut tenir compte du type de tente utilisée, si elle est ventilée ou non et de l'épaisseur du matelas de sol. On peut aussi choisir un sac en fonction des températures les plus froides pour lesquels on pense l’utiliser.

5-La construction

Cousu bord à bord

L'avantage de cette méthode est son faible coût. Cependant, les coutures créeront des points froids.

Piqué double décalé

Évite les points froids et coûte moins cher que le cloisonnement par parois inclinées.

Cloisonnement par parois inclinées

Permet un excellent rapport chaleur-poids, mais coûte plus cher que la méthode en piqué double décalé.

Cloisons à canaux continus

Utilisées dans les sacs de couchage en duvet. Des cloisons en filet sont ajoutées aux coutures pour éviter les points froid et empêcher le duvet s'entasserau même endroit. Une autre méthode pour éviter que le duvet se déplace consiste à faire des coutures parcourant le sac en V ou en S.

6-Les détails de confections

Voici certains détails de confection qui peuvent être intéressants à avoir sur votre sac de couchage, selon vos besoins:

Fermetures à glissières autobloquantes afin d’éviter que le sac s’ouvre sous la pression des jambes ou du mouvement pendant la nuit.

Bande coupe-froid longeant la fermeture à glissières afin d’éviter la perte de chaleur et l’entrée d’air  froid.

Fermetures à glissière avec tirettes réfléchissantes permettant de les retrouver vite en cas « d’urgence »

Possibilité de jumeller les sacs qui ont des fermetures opposées. Même entre les modèles homme et femme! Par contre, il est recommandé de prendre des sacs de couchage de la même marque pour le jumelage. Il est aussi possible de jumeler deux sacs de grandeurs différentes.

Pour l’hiver, les sacs plus chauds possèdent un col isolé au niveau des épaules afin de conserver à l’intérieur l’air réchauffé et à l’extérieur l’air froid. Ainsi en bougeant, on évite l’effet de pompe.

D’autres détails sont intéressant sur certains sacs : attaches pour matelas de sol, rabat de tissus sous la tête pour concevoir un oreiller, pochette pour votre montre a proximité du visage, cordons enrobés d’un coussinage au pourtour du visage.

7-Matelas de sol

Lart de choisir : le sac de couchageLe matelas de sol constitu un élément important dans le confort que vous obtiendrez en camping. Jumelé au sac de couchage il est essentiel non seulement pour vous protéger contre le sol rocailleux, mais aussi pour vous garder au chaud et vous protéger de l’humidité.

Le sac de couchage étant compressé sous votre poids, la partie du dessous perd de son gonflant et ne peut emmagasiner efficacement l’air chaud.

Le matelas de sol remplace cette perte par sa construction qui préserve son volume même sous votre poids. En emprisonnant de l’air, il vous isole du sol froid et humide pendant les nuits fraiches.

Tout comme les murs d’une maison, l’épaisseur et la fabrication des matelas sont cotés d’après leur valeur "R". La valeur R représente la résistance au passage du froid et de la chaleur. Donc, plus la valeur R est grande, meilleures sont les propriétés isolantes de la matière, en occurence le matelas.

Les matelas autogonflants à cellules ouvertes offrent différents niveaux de confort et valeurs R en fonction de leur épaisseur et de la mousse composant leur intérieur. Cette dernière peut être plus dense pour plus de confort, entaillée pour un compromis confort/compressibilité ou même trouée pour plus de légereté.

On retrouve sur le marché des matelas mousses à cellule fermées qui offrent une durabilité, une isolation raisonnable et un rapport qualité/prix intéressants. Ils sont beaucoup moins dispendieux que les autogonflants. L’hiver, ils sont excellents à jumeler à un autogonflant et ne risque pas de céder sous un objet tranchant comme les crampons !


Ce que vous pouvez faire à partir de cette page :

Posted via email from Steve's posterous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire