jeudi 31 décembre 2009

L’art de choisir : les bottes et chaussures de randonnée

via Altitude Blog de Germain Altitude le 05/08/09

Lart de choisir : les bottes et chaussures de randonnéeVous vous embarquez sur une randonnée de rêve et sûr votre liste vous avez marqué en gros : bottes de randonnées. Rendu au magasin, vous êtes bouchebé devant le mur de bottes. Tant de styles, tant de prix, tant de types. Que faire ? Une solution s'impose. Consulter mon guide sur l'art de choisir des bottes et chaussures de randonnée.

1-Rappel

Utilité d’une chaussure de marche

Stabilité : Elle nous soutient sur les sentiers accidentés et/ou avec une charge au dos.

Support : Afin d’éviter les entorses et blessures aux pieds.

Réduction de l’effort : Plus le pied est stable, moins les muscles des pieds et mollets travaillent... Les cuisses, plus fortes, reprennent l’effort. Ainsi on économise notre énergie.

Les ampoules aux  pieds

L’enemi # 1 en randonnée ; leurs causes :

La friction : Les bottes doivent être bien ajustées aux pieds...Bon modèle, bon volume, bonne pointure, bon laçage.

L’humidité : Il est important que les pieds restent au sec. Choisir un bas qui gère bien l’humidité tout en procurant un coussinage et qui maintient une température parfaite.

Ne pas oublier !

Les chaussures sont la pièce d’équipement la plus importante pour votre randonnée. C’est un investissement pour le confort et plaisir de marcher.

2-Choisir

3 types de supports à considérer

Support en torsion : pour soutenir le pied latéralement. Procurera le support pour la cheville.

Support en flexion : rigidité variante en fonction du terrain. Fournit un soutient pour terrains non-aménagés ou facilite la démarche sur sentiers dégagés

Enveloppe : Garde le pied en place. Pour ce faire, elle doit y être parfaitement ajustée. Le cuir protège des roches, branches ou autres détritus pouvant vous blesser.

En fonction du type de randonnée

Courte randonnée sur chemins pavés, aménagés ou accidentés avec une chaussure de randonnée légère, d’approche ou botte de courte randonnée.

Lart de choisir : les bottes et chaussures de randonnée

En montagne, on favorisera une botte de longue randonnée avec plus de support ou une botte d’alpinisme ajustée, plus technique pour les mouvements précis et pouvant accueillir des crampons.

Lart de choisir : les bottes et chaussures de randonnée
Une randonnée plus longue signifie une charge plus lourde à transporter et nécessite donc un support accru.
Lart de choisir : les bottes et chaussures de randonnée

Utilisation la plus fréquente

Évitez de choisir une botte trop rigide si vous avez besoin de plus d’aisance et d’une démarche plus naturelle. A l’inverse une chaussure trop molle vous demandera plus d’effort si vous êtes chargé ou en randonnée plus technique.

On ne devrait pas avoir besoin de ramollir ou « casser » ses bottes si elles ont été choisies pour l‘usage prescrit.

Choisissez selon VOS besoins les plus fréquents et non pour les rares fois où une randonnée plus spécifique se présenterait.

Le pied masculin VS le pied féminin

En général, le pied de l’homme est plus large et l’arche y est moins prononcée. Ainsi le cou-de-pied est plus bas. Le mollet est plus court et plus arrondi.

Le pied de la femme est plus petit en surface, l’arche est plus prononcée, le talon plus fin et le mollet descend plus bas.

Les manufacturiers tiennent compte de ces différences lors de la confection des moules pour les chaussures et bottes.

3-Les bottes aux pieds

Essayer c’est comparer

On ne doit pas choisir avec les yeux mais bien en enfilant les modèles suggérés. Le mariage pied-botte doit prédominer sur l’esthétique.

Ainsi, on recherche le confort en premier…Éliminez les incertains.

À chaque modèle son moule et donc son ajustement différent.

Déterminez si le support ressenti est suffisant ou nuisible.

Pour la perfection, on peut apporter quelques modifications : Changement des fausses-semelles, talonnette, changement de lacets.

Considération importante : Vous devez retirer les fausses-semelles pour bien installer vos orthèses ou supports plantaires afin qu’ils reposent bien à plat dans la chaussure.

4-Vérifications pour la perfection

Longueur

Utilisez votre semelle interne comme guide : en la retirant, assurez-vous d’avoir un espace de la largeur d’un doigt devant les orteils. Ainsi ces dernières ne frapperont pas le bout de la botte lors des descentes.

Lart de choisir : les bottes et chaussures de randonnée

Une attention particulière doit être apportée si vous êtes sujet à la pronation. Il est recommandé de consulter un spécialiste qui vous proposera des supports plantaires ou des orthèses. La pronation cause l’élongation. Si on ne soutient pas la voute plantaire, le pied, sous le poids du corps, s’affaise et s’allonge. Ce qui peut entrainer un frottement des orteils au bout de la chaussure. D’où l’importance d’avoir un bon support d’arche.

Largeur et volume

La longueur n’est pas le seul point à vérifier dans le choix d’une chaussure parfaite. Entre le pied et la botte, il ne doit pas y avoir de vide qui causera des frottements comme le ferait une chaussure trop large. A l’inverse, une botte trop étroite causera des douleurs aux métatarses. Il est donc important que la largeur soit la bonne pour votre pied. Le volume de la botte peut être réduit au minimum en remplaçant la fausse semelle pour en mettre une plus épaisse et en portant une attention soignée au laçage. Visuellement, les oeillets devraient être paralèlles, ce qui indique que le pied rempli bien l’espace. Les lacets doivent être bien ajustés du devant de la botte jusqu’à la cheville en portant attention aux importants crochets de talons.

Ajustement précis aux pieds

En marchant, on ne devrait pas ressentir de frottements aux talons, ces derniers doivent rester en place. Aucun mouvement des pieds vers l’avant en descente. La languette devrait être confortable au cou-de-pied et le pied ne devrait pas être entravé par des matériaux, ce qui causera des ampoules à long terme.

Le modèle choisi offre-t-il la stabilité recherchée?  En marchant avec votre modèle préféré, demandez-vous si vous ressentez le support nécessaire. Est-ce que vous vous sentez en confiance et en tout confort avec ce modèle ? Seriez-vous prêt à partir pour une randonnée d’une journée ?

5-Conception

Lart de choisir : les bottes et chaussures de randonnée

Matériaux extérieurs

Cuir

Support accru, durabilité, imperméabilité, ajustement.

Cuir pleine fleur : Surface extérieur, version lisse (très imperméable) ou rugueuse (très résistant à l’abrasion), c’est la meilleure partie de cuir disponible.

Nubuck : Un cuir pleine fleur poncé...Un peu plus mince, il est plus confortable au premier essaie et sa finition est agréable. Il est facile a imperméabiliser et moins fragile à l’abrasion.

Suède : Surface intérieure ou cuir dit refendu. À coût moindre, c’est un cuir souple et léger utilisé pour les bottes de courte randonnée et les souliers de marche.

Synthétique

Légèreté, respirabilité, prix réduit.

Une botte faite de nylon ou de cuir synthétique devrait idéalement être doublée de Gore-Tex (ou équivalent) afin de maximiser son imperméabilité. Sinon on la choisira que pour sa légèreté et sa respirabilité.

Matériaux intérieurs

Cuir

Le cuir intérieur épousera plus précisément et fidèlement le pied. Plus durable, il demandera par-contre plus d’entretien et un choix plus attentif afin qu’il prenne, dès le début, le bon moule de votre pied.

Synthétique

La cambrelle ou autre intérieur synthétique aura l’avantage de mieux respirer et de sécher plus rapidement après usage.

Quelques mythes

Ne pensez pas qu’une chaussure avec plus de coutures devient un moins bon choix. Elles feront en sorte que la chaussure sera plus détaillée et ainsi fera encore plus corps avec votre pied. De plus, les manufacturiers prennent souvent soin de sceller les coutures principales afin d’éviter les infiltrations d’eau. Les chaussures avec du Gore-Tex sont imperméabilisées à l’aide de la membrane Gore et évidemment, les coutures sont scellées afin de garantir de vous maintenir au sec !

Les semelles extérieures sont conçues pour la traction. Il est vrai que Vibram est un fabricant reconnu pour la durabilité de ses semelles. Cependant d’autres compagnies ont aussi d’excellentes réputations quant à leurs semelles. On ne doit pas regarder seulement la marque de la semelle mais bien le design des crampons. Ces derniers doivent être assez agressifs et assez dégagés les uns des autres pour se vider facilement des détritus et de la boue. Le caoutchouc devrait être assez souple pour coller aux roches mouillées tout en étant assez ferme pour éviter une usure prématurée.

Semelle

6-Les chaussettes

Lart de choisir : les bottes et chaussures de randonnée

50% du confort, 10% du prix des bottes ! Investissez, vous ne le regreterez pas.

En contrôlant l’humidité, la fibre de la chaussette est responsable du climat à l’intérieur de la botte.

Le coussinage : la chaussette remplie votre chaussure et aide à éliminer les risques de frottement.

La laine : Chaude en hiver, fraiche en été. La laine de mérinos est trois fois plus fine que la laine brute traditionnelle. Agréable à porter seule, sans sous-bas, sans craindre les irritations. Les chaussettes de randonnée en mérinos sont souvent mélangées avec des fibres polyester pour la durabilité et la gestion de l’humidité.

Les fibres synthétiques : Polyester, nylon, Coolmax, Olefin, ect...aident à l’évaporation de l’humidité par temps chaud.  En hiver, (quoique d’autres fibres comme Thermax et Thermolite aient une certaine efficacité) ces fibres doivent être mélangées à de la laine pour une meilleure évaporation. Sans laine, notre pied n’emmagasine pas assez de chaleur pour évaporer l’humidité et on se retouve avec un pied froid et humide.

Une seule paire et bien ajustée : Les nouvelles chaussettes ne nécéssitent plus le sous-bas traditionnel. Leur ajustement accru et les bouclettes tissées à l’intérieur évitent les frottements contre la peau qui causeraient des ampoules. Les fibres synthétiques, seules ou mélangées à la laine, gèrent le passage de l’humidité de facon efficace. Une seule paire de bas bien sélectionnée sera assez coussinée pour le confort immédiat et évitera les faux-plis de tissus causés par deux chaussettes indépendantes superposées.

J’espère que j’ai su vous aider dans le choix de vos bottes. Le choix d’une chaussure de randonnée est parfois compliqué, mais il est primordial. Il me fait plaisir de vous conseiller alors n’hésitez pas à me questionner. De plus, ci-bas vous trouverez une sélection de bottes de randonnées qui sont parmis les préférées chez Altitude-sports.com et ses clients.


Ce que vous pouvez faire à partir de cette page :

Posted via email from Steve's posterous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire